Thèmes de recherche

le mélanome

un cancer de la peau hautement malin

Forme de cancer sans nul doute la plus visible de toutes les pathologies oncologiques, le mélanome est paradoxalement en constante progression dans notre pays, avec une prévalence relativement importante parmi la population.

le glioblastome

la forme la plus mortelle du cancer du cerveau

A la fois rare et virulent, le glioblastome constitue la forme la plus fréquente et agressive des tumeurs du système nerveux central. Il représente 70% des tumeurs primitives malignes du cerveau et 20% de toutes les tumeurs intracrâniennes. Si la prévalence des gliomes reste peu répandue parmi la population – 2 à 3 cas sur 100’000 en Europe et en Amérique du Nord – ce type de tumeur se révèle extrêmement agressif.

le cancer du poumon

la principale cause de mortalité chez les hommes comme chez les femmes

Le cancer du poumon constitue une des formes les plus courantes, et parmi les plus mortelles, chez l’homme comme chez la femme. La particularité de cette forme de la maladie est sa forte dépendance à des facteurs environnementaux, en particulier l’inhalation voire la simple exposition chronique à la fumée de tabac, qu’elle soit due au tabagisme passif ou non. La progression constante de cette pathologie parmi la population, même chez les non-fumeurs, reste préoccupante.

le cancer du sein

la forme de cancer la plus fréquente en Suisse parmi la population féminine

Avec près d’un tiers des cas, le cancer du sein constitue la première cause de mortalité liée au cancer chez la femme. A l’échelle mondiale, ce type de cancer est également celui à la plus forte prévalence, avec 89 cas pour 100’000. Le risque de développer un cancer du sein augmente de façon significative avec l’âge pour les femmes âgées de 30 à 60 ans. Au-delà de ce seuil, le risque se stabilise.

le cancer du pancréas

un cancer digestif touchant d’avantage la femme que l’homme

Ou adénocarcinome pancréatique représente environ 3% des maladies cancéreuses. Il se concentre davantage dans les pays développés et atteint un pic de fréquence à 75 ans pour l'homme et à 80 ans pour la femme.

l’invasion et la métastatisation

l’étude de la migration des cellules malignes

Lorsque les cellules d’une tumeur primaire, localisées sur un organe ou un type de tissu particulier, parviennent à migrer du site initial aux tissus avoisinants et dans les vaisseaux, elles peuvent être transportées par voie lymphatique, par le flux sanguin voire par micro-organismes (virus, bactéries, parasites) dans d’autres parties du corps et y former des tumeurs secondaires, appelées métastases.

l’angiogenèse

un processus pathologique dans la croissance des tumeurs et le développement des métastases

Comme tout tissu sain, une tumeur a besoin d’oxygène et d’un apport de sang pour alimenter sa croissance. A cette fin, elle active la formation de nouveaux vaisseaux sanguins à partir des capillaires des tissus sains voisins.

Avec le généreux soutien de

Dons

Aidez
la Fondation ISREC
dans sa mission de
soutien à la recherche sur le cancer

Nous aider

Fondation ISREC
Rue du Bugnon 21
CH-1011 Lausanne / Suisse
CCP 10-3224-9
Tél. : +41 21 653 07 16
Fax : +41 21 652 69 33

Formulaire de contact